Avenue Arthur Roux - 04 350 MALIJAI

Tél./Fax : 04.92.34.59.15

Bassin de la bléone > Patrimoine naturel et géologique

Patrimoine naturel et géologique


Les peuplements piscicoles
Les espèces patrimoniales et emblématiques
Les adoux ... les perles de la vallée
Les richesses naturelles du bassin
Le patrimoine géologique



La Bléone offre de nombreux sites de frayères, non seulement dans les bras secondaires qui subsistent après les crues, mais aussi dans les adoux. Parmi les poissons présents, il faut signaler la Truite fario (Salmo trutta fario) qui détient un bon potentiel de géniteurs.

On note également la présence de 9 autres espèces piscicoles :

- Des cyprinidés :

  • Blageon - Leuciscus soufia
  • Barbeau fluviatile - Barbus barbus
  • Barbeau méridional - Barbus meridionalis
  • Chevesne - Leuciscus cephalus
  • Vairon - Phoxinus phoxinus
  • Hotu - Chondrostoma nasus
  • Toxostome - Chondrostoma toxostoma

- Des Cobitidés :

  • Loche franche - Nemacheilus barbatulus

- Des Cottidés :

  • Chabot - Cottus gobio

 

th/icone-information.png

En savoir plus...

 

les peuplements piscicoles de la Bléone 

 

voir site internet de l'ONEMA spécifiquement dédié aux résultats de pêches électriques :

IMAGE (Informations sur les Milieux Aquatiques pour la Gestion Environnementale) 

Toutes ces espèces ne sont pas présentes sur l'ensemble du cours de la Bléone; on parle de zonation longitudinale des peuplements.

En effet, les peuplements piscicoles théoriques sont déterminés d’abord par les conditions physico-chimiques et géomorphologiques.

Les besoins des différentes espèces vis à vis de la température, de l’oxygène, et surtout leurs capacités natatoires et leurs aptitudes à se maintenir dans une eau courante conduisent en effet à une répartition spatiale des espèces.

Les espèces rhéophiles (comme la truite fario) se rencontrant plutôt sur l’amont des cours d’eau, tandis que les espèces limnophiles sont davantage inféodées aux cours aval de moindre pente.

La vitesse du courant et la hauteur d’eau apparaissent comme les variables d’habitat les plus discriminantes pour la répartition des poissons dans les cours d’eau.

 

Plusieurs facteurs conjugués font que les populations réelles observées sont souvent très éloignées des peuplements théoriques, tant au niveau des espèces recensées et de leur densité relative, que des classes d’âge et de l’état sanitaire : altération de la qualité physico-chimique, réduction ou dégradation des habitats, cloisonnement longitudinal et transversal...

 

 




Documents relatifs au Bassin de la bléone


Le contrat de rivière Bléone


L’observatoire de la Bléone