Avenue Arthur Roux - 04 350 MALIJAI

Tél./Fax : 04.92.34.59.15

Syndicat > Activités et Réalisations

Activités et Réalisations


Ouverture de la sélection professionnelle pour le grade d'ingénieur
Chantier en images ... Travaux d'aménagement du seuil du Grand pont sur la Bléone à Digne
Les chantiers 2016
Les chantiers 2014
Les chantiers 2013
Les chantiers 2012 ... suite
Les chantiers 2012
Les chantiers 2011
Travaux réalisés et techniques mises en oeuvre (Travaux SMAB et CG04)
Etudes menées par le SMAB
Travaux d'entretien et de restauration des ripisylves (Brigades Bleues du CG04)
Bilan d'activité du SMAB 2008-2011



En 2012, le SMAB a porté pour ses communes adhérentes 9 chantiers :

 

 

Commune

Opération

Période de réalisation

Année 2012

Auzet

Travaux de confortement de la protection de la station d'épuration

 Septembre

Champtercier

Travaux de confortement de la digue au droit du chemin des Plaines

 Novembre

Digne les Bains

 

Travaux d'aménagement d'un piège à sédiments et à flottants sur le Mardaric

 Mai

Travaux de confortement de la digue du Valadier

 Août/septembre

La Javie

Travaux de protection de la station UV

 Novembre

Mallemoisson

Travaux de confortement de la digue du Ponteillard - Phase II

 Novembre

Prads Haute Bléone

 

Travaux de réfection d’une protection de berge à Blégiers

 Octobre

Travaux de confortement de berge aux Combes

 Octobre/novembre

 Thoard

 

Travaux de confortement de la digue de protection en amont du pont des Patouilles – Torrent du Chevalet

Verdaches

Travaux de recentrage du lit du Bès en amont de la passerelle piétonne

 Septembre

 

Retrouvez ci-après les "archives" du chantier dans l'ordre inscrit dans le tableau précédent.

 

 

 


 

Travaux de confortement de la protection de la station d'epuration d'auzet

 

 

En bas de page ... le chantier en images !

 

La commune d'Auzet dispose, pour le traitement de ses eaux usées, de lagunes implantées en bordure du lit de la Grave (en rive gauche).

En 2011, la commune d'Auzet inquiète de l'état de la protection de berge édifiée pour réduire le risque d'érosion des bassins, a sollicité le SMAB pour la réalisation de travaux de confortement.

En effet, les blocs de la protection de berge ont été déstabilisés sur un linéaire de 11 mètres au cours des crues de l’hiver 2010. Le talus soutenant les lagunes de la station est depuis menacé de rupture en cas de nouvelle crue morphogène.

 

Les travaux entrepris auront donc pour objectif de restaurer 11 mètres de l'ouvrage existant par une protection en blocs en pied de talus.

Ces blocs seront assis sur une semelle para-fouille creuser sous le niveau du lit de la Grave et remplie de blocs.

L'opération comportera également un reprofilage du lit de la Grave (sans extraction de matériaux) afin de déporter le lit vers la rive droite et ainsi réduire les pressions sur la berge supportant les lagunes.

 

 

Après un appel d'offre lancé par le SMAB en juin dernier, c'est l'entreprise ATP Environnement qui a été retenu pour la réalisation des travaux.

 

Les travaux ont débuté le 17 septembre 2012.

 

Le montant des travaux s'élève à 9 475.00 € HT soit 11 332.10 € TTC.

 

Le plan de financement est le suivant :

Mairie d'Auzet

 

Région Provence

Alpes Côte d'Azur

Département des

Alpes de Haute Provence

th/Auzet.gif th/region.png th/conseil-general.gif
20 % 40 % 40 %

 

Ces travaux ont été déclarés au titre du Code de l'Environnement (récépissé n°04-2011-00128 du 06 décembre 2011).

Une autorisation de défrichement a également été préalablement obtenue auprès de la DDT pour la réalisation des travaux d'abattage nécessaires. L'autorisation du 15 février 2012 est affichée sur la zone de chantier.

 

 

Le chantier en images:

 

P1110182.JPG Avant travaux: la berge déstabilisée, sur laquelle un nouveau parement de blocs de gros tonnage sera mis en place.

 

P1110187.JPG Avant travaux: l'atterrissement végétalisé qui contraint l'écoulement (et donc les forces érosives) sur la protection déstabilisée. Un chenal de recentrage sera terrassé dans cet atterrissement. les Aulnes seront receppés et replantés sur le site. A gauche, la protection à conforter.

 

IMG_3402.JPG La pêche de sauvetage de truites fario réalisée par la FDAAPPMA04 avant la mise à sec du chenal.

 

IMG_3017.JPG Le panneau de chantier installé en bordure de la RD7.

 

IMG_2964.JPG Extrémité aval de l'ouvrage à conforter: la pose du premier bloc du parement à réaliser, sur la semelle existante.

 

IMG_2970.JPG A droite: les deux premiers blocs constituant l'assise du parement. Le pelliste terrasse et vérifie la présence de la semelle en pied d'ouvrage (calée 70 cm sous le fond de lit).

 

IMG_2975.JPG Le début du chantier vu depuis l'amont: débroussaillage de l'atterrissement effectué.

 

IMG_3024.JPG Le barrage filtrant les eaux résiduelles en aval du chantier.

 

IMG_2982.JPG Le chenal secondaire servant de dérivation des eaux pour la mise à sec de la zone de travaux. Il restera en eau après le chantier puisqu'il dispose d'habitats piscicole interessants.

 

IMG_3145.JPG Le parement de 11 mètres terminé et recouvert de matériaux de fond de lit. Le parement sera enherbé et végétalisé en pied par des boutures de saule.

 

IMG_3139.JPG En bordure de la galerie d'Aulnes blancs: le chenal de recentrage (vue vers l'aval)

 

IMG_3140.JPG Vue du chenal de recentrage (à gauche) depuis le haut du parement. Le chenal n'est pas encore en eau, c'est pourquoi on ne le distingue pas correctement, il faudra pour cela attendre la prochaine crue...

 

IMG_3129.JPG Partie amont du chenal de recentrage, vue depuis l'amont du chantier. A droite, le chenal de dérivation.

 

IMG_3133.JPGEn amont de l'ouvrage de protection: comblement de l'ancien chenal et plantation de mattes d'Aulnes receppées dans le but de fixer cette nouvelle terrasse et d'écarter le plus possible l'écoulement des lagunes.

 

IMG_3148.JPG Anse d'érosion de rive droite comblée sur la partie aval du chantier.

 

Le chantier s'est terminé le 20 septembre par la remise en état du site (griffage des surfaces de roulage des engins, plantation d'Aulnes sur la rampe d'accès).

 

L'écoulement de la Grave devrait venir dans le nouveau chenal de recentrage dès les prochaines pluies.

 

 

Travaux d'amenagement d'un piege a sediments et a flottants sur le Mardaric a Digne les Bains

 

 

En bas de page ... le chantier en images ...

Réception officielle des travaux

le 31 mai 2012

 

Jeudi dernier, en présence de M. Serge GLOAGUEN (M. le Maire de Digne les Bains), M. Alain SFRECOLA (délégué aux travaux), M. Gérard ESMIOL (Délégué à la solidarité, à la santé et à la politique de la ville de Digne les Bains et vice-Président au SMAB), M. René MASSETTE (Conseiller Général), M. Alexandre VARCIN (Président du SMAB), M. Eric TOUTAIN et Mme Isabelle PARDO (Entreprise ATP Environnement), MM Bruno GUST et Cédric DELERIC (SAS GREN - Maître d'oeuvre) et M. Paul ROBERT (Services techniques Municipaux) c'est déroulée la réception officielle des travaux.

L'occasion de constater le fonctionnement du piège suite à la crue survenue le 23 mai dernier (voir photo ci-après).

 

Nous remercions une nouvelle fois nos partenaires financiers : Etat, Région Provence Alpes Côte d'Azur et Département des Alpes de Haute Provence

 

→ Voir article La Provence du 01 juin 2012

→ Voir article La Marseille du 02 juin 2012

 

reception_(1).jpg

 

reception.jpg

 

 

Pour faire suite aux travaux de désengravement de la partie couverte du Mardaric en 2010, la commune de Digne les Bains et le SMAB ont engagé des travaux d'aménagement d'une plage de dépôts des graviers au droit du camping du Bourg et des terrains de tennis.

 

C'est en réalité pour éviter d'avoir à renouveler les importants travaux réalisés sur la partie aval du cours d'eau que ce piège a été pensé.

L'idée étant de piéger une partie des graviers transportés par le ruisseau afin que ces matériaux ne se déposent pas dans la partie aménagée du cours d'eau en limitant la section d'écoulement et en augmentant les risques d'inondation.

 

Le chantier de désengravement de la partie couverte du Mardaric avait été un chantier complexe compte tenu de la configuration des lieux (hauteur de travail d'environ 1,6 mètres; confinement ...). Pour plus d'information sur ce chantier.

 

 

C'est donc sur une parcelle communale située en contre bas des terrains de tennis du Bourg que le piège sera construit.

 

L'opération a débutée le 19 mars 2012 par l'installation du chantier (mise en place d'une barrière pour clôre la zone d'intervention, amenée des engins...). Les abattages préalables ont été engagés le 23 mars (voir photo ci-après).

 

Les travaux consisteront à :

- terrasser la berge droite du Mardaric sur une hauteur de 1,2 mètres pour créer une plage de dépôt d'environ 900 m².

- implanter en travers de cette plage de dépôt un piège à flottants (pieux de bois placés verticalement et servant de peigne) = éviter l'arrivée de troncs et branches dans la partie couverte du Mardaric

- créer dans le lit du Mardaric un ouvrage en blocs d'enrochements servant à contrôler le niveau des eaux et donc améliorer le débordement du cours d'eau sur la plage en période de crue.

- aménager la zone d'un point de vue paysager pour limiter l'impact des travaux (notamment des abattages de grands arbres et de platanes le long du ruisseau et sur l'emprise du piège) = plantations, ensemencement....

DSC_4345.JPG

 

Ces différents travaux ont été définis, par le maître d'oeuvre de l'opération (SAS GREN de Sisteron, 04).

 

Suite à une consultation élargie, les travaux ont été confiés à l'entreprise ATP Environnement de Villeneuve (04).

 

Le montant du marché du marché (tranche ferme + tranche conditionnelles affermies + avenant) est de

71 147.00 € HT soit 85 091.81€ TTC.

 

Le plan de financement est le suivant :

Mairie de Digne les Bains

Etat

(Fonds Barnier)

Région Provence

Alpes Côte d'Azur

Département des

Alpes de Haute Provence

th/mairie_digne.jpg th/logo_MEED.JPG th/region.png th/conseil-general.gif
20 % 25 % 30 % 25 %

 

Ces travaux ont été autorisés au titre de l'article L.214-3 du Code de l'Environnement (ancienne loi sur l'eau) par l'Arrêté Préfectoral n°2010-1662 du 06 août 2010.

 

 

Les travaux de reprise réalisés après la crue du 23 mai dernier

Pendant la crue, le Mardaric a entièrement submergé le piège et s'est ouvert un chenal dans la plage (voir photo dans paragraphe suivant). De plus, cette crue a nivelé le terrain et la côte de la plage initialement prévue n'était plus conforme.

L'entreprise ATP Environnement a donc procédé, en accord avec le Maître d'Oeuvre (SAS GREN) et le SMAB, a des travaux de reprise qui avaient un double objectif :

- rétablir et contenir le Mardaric dans son lit en dehors des crues

- rétablir un niveau de plage compatible avec le fonctionnement dimensionné par le bureau d'études.

Une fascine morte a donc été implantée sur l'ensemble de la berge du Mardaric. Cet ouvrage de type "végétal" est formé d'une double rangée de pieux en bois, de fagôts de branches mortes et d'une toile en fibres de coco tressées.

Avec cet ouvrage, le Mardaric devrait déborder sur la plage sans pouvoir s'y creuser de bras secondaire.

 

L'entreprise a profité de sa venue sur place pour mettre en place un système d'arrosage pour les plantations réalisées sur les talus et à l'extérieur du piège. La reprise des petits plants et jeunes arbres sera donc assurée.

reprise.jpg

 

reprise2.jpg

Travaux achevés (18 juillet 2012)

 

 

fascine.jpg

fascine2.jpg

En cours de réalisation (16 juillet 2012)

 

goutteagoutte2.jpg

goutteagoutte.jpg

 

Le système d'arrosage (gouttes à gouttes)

 

 

Les ouvrages après le passage de la première crue (crue du 23 mai)

A peine 15 jours après l'achèvement des travaux, le Mardaric a subit une crue importante. Les ouvrages ont plutôt bien résistés. Le piège à flottants a pleinement fonctionné : de nombreuses branches et débris végétaux (et même souches) ont été stoppés.

Des travaux de reprise seront toutefois à prévoir pour permettre au Mardaric de rejoindre définitivement son lit.

 

apres_crue1.jpg

apres_crue_(1).JPG

apres_crue.jpg

 

 

 

Les ouvrages achevés (voir détails des étapes ci-après)

 

total_(1).JPG

Vue d'ensemble de la plage de dépôt (11 mai 2012)

 

merlon.jpg

Merlon aval et seuil de contrôle (09 mai 2012)

 

piege_flottants.JPG

Piège à flottants (11 mai 2012)

 

 

Le terrassement de la plage de dépôt

 

total_(2).JPG terrassement_fin.jpg

Terrassements achevés (9 et 11 mai 2012)

 

 

IMG_2003.jpg IMG_1998.jpg

Chantier interrompu les 4 et 5 avril en raison de la pluie

 

DSC_4356.JPG

Premiers terrassements (le 30 mars 2012)

 

 

L'aménagement de l'ouvrage de contrôle aval (seuil en blocs d'enrochements)

 

seuil_(1).JPG seuil.jpg

Seuil de contrôle aval achevé (11 mai 2012)

 

DSC_4351.JPG

Premiers blocs mis en place (le 30 mars 2012)

 

Les travaux de végétalisation de la plage (11 mai 2012)

 

vegetalisation_(1).JPG vegetalisation_(3).JPG

vegetalisation.jpg vegetalisation(4).jpg

Plantations d'arbres et d'arbustes sur les talus

 

vegetalisation_(2).JPG herbe.jpg

Bouturage (saule arbustif) du pied des talus Enherbement de l'ensemble du talus et de la plage

 

 

Travaux d'abattages préalables (le 23 mars 2012)

 

IMG_1915.jpg IMG_1904.jpg

Vue de l'amont Vue de l'aval

 

Avant ces abattages, des prospections spécifiques ont été menées pour déterminer la présence éventuelle de gîte à chauves souris dans les grands arbres à abattre. Certains troncs ont été, par précaution, démontés délicatement afin de ne pas risquer de tuer les mammifères potentiellement présents dans des cavités ou sous les écorces.

Aucun envol ni animal morts n'a été constaté.

 

Une autorisation de défrichement avait préalablement été obtenue par le SMAB.

 

 

La zone avant le démarrage du chantier

 

IMG_1899.jpg IMG_1583.jpg

Vue de l'amont Vue de l'aval

 

 


 

Travaux de confortement de la berge au lieu dit Valadier a Digne les Bains - Demarrage le 27 aout 2012

 

Réception officielle des travaux le 1er octobre 2012

 

 

Les travaux achevés le 19 septembre dernier, ont été réceptionnés le 1er octobre 2012 en présence de :

- M. VARCIN - Président du SMAB

- M. ESMIOL - Délégué à la solidarité, à la santé et à la politique de la Ville de Digne les Bains, vice-Président du SMAB et membre de la Commission d'Appel d'Offre du SMAB

- Mme MARTIN - Déléguée au SMAB pour la commune de Mallemoisson et membre de la Commission d'Appel d'Offre du SMAB

- M. TOULOUSE - Délégué au SMAB pour la commune d'Aiglun, vice-président du SMAB et membre de la Commission d'Appel d'Offre du SMAB

- MM. DOMINICI et KUCHARSKI de l'entreprise COSEPI France - Mandataire du groupement d'entreprises COSEPI France / ATP Environnement

- MM. GUST et SOUCHE de la SAS GREN - Maître d'oeuvre des travaux

- M. ROBERT - Services Techniques Municipaux

- M. GUILLEMET et Melle SAVOYAT - Chargés de mission au SMAB

 

reception2.JPG

 

reception3.JPG

Les travaux de végétalisation prévus à la fin du mois d'octobre 2012 viendront clore cette opération menée avec serieux et professionnalisme de la part des entreprises et sous un ciel clément !

 

 

Voir articles de presse du 02 octobre 2012 :

- La Provence

- La Marseillaise

 

En bas de page ... le chantier en images !

 

 

A la demande de la commune de Digne les Bains, le SMAB a entrepris des travaux de confortement d'une berge au lieu dit "Valadier" (rive gauche de la Bléone).

Le chantier est situé à quelques centaines de mètres en amont du stade de Rugby et est particulièrement bien visible depuis la pénétrante de Digne en rive droite.

 

Il a pour objectif de reconstituer la protection de berge existante effondrée afin de stopper le phénomène d’érosion constaté et empêcher le contournement de la digue par la Bléone.

 

C'est le groupement d'entreprises COSEPI France / ATP Environnement qui a été retenu suite à un appel d'offre public engagé par le SMAB.

La maîtrise d'oeuvre est assurée par le bureau d'études GREN de Sisteron.

 

Les travaux ont débutés le 27 août 2012.

Les travaux de génie civil se sont terminés le 19 septembre 2012. Les travaux de végétalisation de la digue (bouturage de saules arbustifs et plantations en haut de berge) seront engagés à partir de fin octobre.



Le montant des travaux s'élève à 116 453.51 € HT soit 139 278.40 € TTC.

 

panneau-valadier.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le plan de financement est le suivant :

Mairie de Digne les Bains

 

Région Provence

Alpes Côte d'Azur

Département des

Alpes de Haute Provence

th/mairie_digne.jpg th/region.png th/conseil-general.gif
≈ 35 % 30 % (partie amont) et

 

40 % (partie aval)
29.83 %

Ces travaux ont été autorisés au titre de l'article L.214-3 du Code de l'Environnement (ancienne loi sur l'eau) et Déclarés d'Intérêt Général (article L.211-7 du Code de l'Environnement) par l'Arrêté Préfectoral n°2011-1487 du 08 août 2011).

Une autorisation de défrichement a également été préalablement obtenue auprès de la mairie pour la réalisation des travaux d'abattage nécessaires.

 

 

Le projet concerne au total 95 mètres de berge.

Sont prévues les opérations suivantes :

- La réalisation d'un ouvrage de 85 mètres de longueur en blocs d'enrochements libres sur semelle anti-affouillement après comblement (avec des matériaux de fond de lit) de l’anse d’érosion

- La mise en place d'une réserve de blocs sur le pied du perré béton existant en aval de la berge confortée

 

Le projet initialement dessiné par le maître d'oeuvre a dû être révisé suite à la crue des 4-5 novembre 2011. En effet, la configuration de la berge a été modifiée et l'érosion a progressé de près de 15 mètres vers l'aval.

 

 

Semaine 4 (du 17 au 19 septembre 2012)

La réalisation de l'ouvrage en enrochements a été terminé par l'entreprise COSEPI le mardi 18 septembre.

La journée de mercredi a été consacrée à la remise en état du lit de la Bléone : enlèvement du passage busé, griffage de l'ensemble des surfaces utilisées par les engins...

 

Les travaux reprendront à la fin du mois d'octobre pour la végétalisation de l'ouvrage : mise en place de boutures de saules arbustifs sur le pied de la digue et plantations en haut de berge.

 

 

termine.JPG

Vue générale de l'ouvrage en enrochements

 

termine2.JPG termine3.JPG

Vues du lit de la Bléone remis en état après enlèvement du passage busé et griffage du terrain (voir photos ci-dessous).

 

remise-etat2.JPG remise-etat1.JPG

Griffage du sol pour "effacer" les traces de passage des engins

 

 

parement.JPG parement2.JPG

Mardi 18 septembre : derniers travaux sur le parement



 

Semaine 3 (du 10 au 14 septembre 2012)

En début de semaine, l'entreprise ATP Environnement a procédé à la végétalisation du pied de la digue par la mise en place de plançons de saules arbustifs (branches d'environ 2.5 m prélevées dans le lit de la Bléone). Ces plançons ont été placés dans les interstices des blocs préalablement comblés avec de la terre végétale.

A la suite de cette opération, l'entreprise COSEPI a repris les travaux de montage du parement de la digue.

L'ensemble des travaux devrait être terminé d'ici une semaine.



 

pose_parement.JPG

Avancement du chantier le 13 septembre 2012

 

 

pose_plancons.JPG terre_sur_plançons.JPG

placons_acheves.JPG pose_parement_1.JPG

Mise en oeuvre des plançons de saules arbustifs et dressage des blocs de parement

 

Semaine 2 (du 03 au 07 septembre 2012)

Le terrassement et le remplissage avec des blocs d'enrochement de la semelle anti-affouillement sont achevés.

L'entreprise a également procédé au dégagement de l'emprise nécessaire à l'ancrage amont de la protection ; l'objectif étant d'éviter un nouveau contournement de l'ouvrage par la Bléone en cas d'érosion de la berge au démarrage de l'ouvrage.

Compte tenu du niveau d'eau dans les souilles terrassées (eau provenant de la nappe et des infiltrations depuis le lit vif de la Bléone), une pompe a été mise en oeuvre afin de faciliter et optimiser le travail de la pelle mécanique.

Un système de filtration des eaux pompées a été mis en place : il s'agit d'un bassin de décantation et de plusieurs filtres réalisés avec des bottes de paille. Le but est d'éviter que les eaux chargées en matière en suspension ne viennent troubler la Bléone en aval.

 

souille_(2).JPG souille_(3).JPG

souille_(1).JPG ancrage_amont_semelle.JPG

Terrassement et remplissage de la semelle d'ancrage de l'ouvrage (semelle implantée sous le niveau de fond de lit de la Bléone afin d'éviter l'effondrement de la protection de berge par affouillement)

 

bassin.JPG filtre.JPG

Système de filtration des eaux pompées dans la souille : bassin de décantation et barrages filtrants

 

 

Semaine 1 (du 27 au 31 août 2012)

Comme indiqué précédemment, le chantier a débuté le 27 août 2012 par :

- l'aménagement de l'accès principal au chantier par la rive droite avec un busage temporaire de la Bléone

- la réalisation de la mise à sec du pied de la berge à conforter; les orages du week end précédent ayant rapporté un filet d'eau. Une pêche électrique de sauvetage a préalablement été réalisée.

 

Le 29 août, l'entreprise a débuté le remblaiement de l'anse d'érosion et a conforté le dispositif de mise à sec afin d'éviter que les éventuelles montées de la Bléone ne viennent perturber le chantier.

 

peche2.JPG peche1.JPG

Pêche électrique réalisée par la Fédération de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique le lundi 29 août 2012



merlon.JPG buses.JPG

Dispositifs de mise à sec (merlon de protection) et defranchissement de la Bléone (passage busé)

 

remblaiement.JPG compactage.JPG

Remblaiement de l'anse d'érosion et compactage des remblais

vue-ensemble.JPG

Vue générale du chantier depuis l'aval

 

 

La zone avant le démarrage des travaux



avant.JPG

Vue de l'érosion avant le démarrage du chantier

 

 


 

 

TRAVAUX DE CONFORTEMENT DE la berge du ravin de la Douane au droit de la station de traitement UV des eaux de la commune de la Javie

 

 

En bas de page ... le chantier en images !

 

 

La station de traitement de l'eau (par Ultras Violets) de la commune de la Javie est implantée en rive droite du ravin de la Douane.

Ce ravin marque la limite entre la commune de la Javie et la commune de Prads Haute Bléone. C'est un affluent rive droite de la Bléone.

 

douane-panneau.JPG

Depuis plusieurs années, la berge est très érodée au droit même de la conduite d’amenée des eaux.

Lors d’une récente crue, la conduite a été emportée et des travaux d’urgence ont été réalisés par la Maire de la Javie. Lors de ces travaux, la conduite PVC a été remplacée par une conduite en fonte au droit de la zone la plus proche du cours d’eau.

 

Soucieuse d'assurer la sécurisation de la conduite et à terme du bâtiment abritant le système de traitement, la commune de la Javie a sollicité le SMAB pour qu'il réalise des travaux de confortement de la berge.

 

L'opération a débuté le 14 novembre 2012 et s'est terminée le 23 novembre 2012.

 

Les travaux avait pour objectif de stopper le phénomène d’affouillement de berge risquant de mettre en péril la conduite d’amenée des eaux et à terme le bâtiment abritant l’unité de traitement aux UV de la seule alimentation en eau potable de la commune.

 

Il s’agissait donc de réaliser :

- Le reprofilage de la berge

- La construction d’une protection de berge en enrochements de 2 mètres de haut disposés sur une semelle anti-affouillement de 2,5 mètres de large et 1 mètre de profondeur.

- L’enherbement du haut de berge

 

C'est l'entreprise ATP Environnement qui a réalisé les travaux pour le SMAB.

 

Ce chantier a été mis en marché dans un lot comportant les travaux sur les communes suivantes :

- Auzet (aujourd'hui achevés - voir lien vers la page dédiée),

- Verdaches (aujourd'hui achevés - voir lien vers la page dédiée)

- Prads Haute Bléone aux Combes (aujourd'hui achevés - voir lien vers la page dédiée)

- Prads Haute Bléone à Blégiers (aujourd'hui achevés - voir lien vers la page dédiée)

- Champtercier (démarrage de ce chantiers prévu le 26 novembre 2012).

 

Le montant des travaux s'élève à 7 823.50 € HT soit 9 356.91 € TTC.

 

Le plan de financement est le suivant :

 

Mairie de LA JAVIE

 

Département des

Alpes de Haute Provence

Région Provence Alpes Côte d'Azur

th/JAVIE.jpg th/conseil-general.gif th/region.png
20 % 40 % 40 %

Ces travaux ne sont soumis à aucune procédure "loi sur l'eau" compte tenu de la faible importance de l'opération et le caractère intermittent du ravin. Un recepissé nous a toutefois été délivré par la DDT le 09 février 2012.

L'intervention n'était pas soumise à Déclaration d'Intérêt Général car les terrains sont communaux.

 

 

Pour résumé : Quelques photos avant ... pendant


douane-avant-depuis_amont.JPG douane-apres-depuis_amont.JPG

Avant Pendant

 

douane-avant-depuis_fond.jpg douane-apres-depuis_fond.JPG

Avant Pendant

 

douane-avant-depuir_RG.JPG douane-apres-depuir_RG.JPG

Avant Pendant

 

douane-avant-depuis_sous_pont.jpg douane-apres-depuis_souspont.JPG

Avant Pendant

 

 

 

Semaine 2 : montage des blocs du parement

Dès le début de la semaine, les enrochements du parement ont été mis en place en appui sur les blocs de la semelle anti-affouillement.

En amont de la protection, un retour dans la berge a été réalisé afin d'éviter que le ravin ne contourne l'ouvrage en cas d'érosion de la berge en amont.

L'ouvrage a été finalisé en fin de semaine.

 

douane-pendant_depuis_RG2.JPG Douane-pendant_depuis_fond_lit.JPG

 

douane-pose_blocs_(1).JPG douane-pose_blocs_(2).JPG

 


 

Semaine 1 : démarrage du chantier et réalisation de la semelle anti-affouillement

 

Les travaux ont débuté le mercredi 14 novembre par l'amenée de la pelle, l'aménagement de la zone de chantier et les premiers approvisionnements en blocs.

 

Dans la journée du 16 novembre, l'entreprise a procédé aux terrassements préalables et au remplissage de la semelle anti-affouillement. Cette dernière est implantée à 1 mètre sous le niveau du fond du ravin et est combler de blocs. Son objectif est d'éviter l'affouillement de la protection de berge en cas de creusement naturel du lit.

 

 

douane-semelle_(2).JPG

 

douane-semelle_(1).JPG douane-installation_chantier.JPG


douane-pendant-sous_pont.JPG