Avenue Arthur Roux - 04 350 MALIJAI

Tél./Fax : 04.92.34.59.15

Syndicat > Activités et Réalisations

Activités et Réalisations


Ouverture de la sélection professionnelle pour le grade d'ingénieur
Chantier en images ... Travaux d'aménagement du seuil du Grand pont sur la Bléone à Digne
Les chantiers 2016
Les chantiers 2014
Les chantiers 2013
Les chantiers 2012 ... suite
Les chantiers 2012
Les chantiers 2011
Travaux réalisés et techniques mises en oeuvre (Travaux SMAB et CG04)
Etudes menées par le SMAB
Travaux d'entretien et de restauration des ripisylves (Brigades Bleues du CG04)
Bilan d'activité du SMAB 2008-2011



TRAVAUX DE refection de la digue du ponteillard : termines le 13 novembre 2012

 

 

En bas de page ... le chantier en images !

 

 

Le ravin du Ponteillard est aménagé dans la traversée du village de Mallemoisson. A l’aval de la RN85, les eaux du Ponteillard empruntent, jusqu’à la Bléone, une coussière caractérisée par une capacité de transit à surveiller.

 

Cette coussière est confortée en rive droite, depuis la pharmacie jusque 30-35 m en aval de la dernière habitation, par un mur d’une hauteur d’environ 2m.

panneau-mallemoisson.JPG

Des débordements affectant les deux rives sont susceptibles de se produire, notamment à la suite, d’une rupture de la digue ou par obstruction du chenal. Des brèches ont ainsi été déplorées lors des crues survenues ces dernières années (à l’arrière de la pharmacie en 1996 et, toujours en rive droite, 150 m plus en aval en juillet 2001).

 

La crue centennale survenue en mai 2012 (débit estimé à 6.5 - 7 m3/s) a été tout juste contenue dans la traversée du village ; des débordements ont toutefois été constatés en aval de la dernière maison du lotissement.

 

Consciente des risques liés à ce ravin, la commune de Mallemoisson a procédé à plusieurs interventions de confortement de cette digue de rive droite (2001 et 2010).

 

Pour achever la reprise de la digue, la commune a sollicité le SMAB pour une dernière tranche de travaux concernant 10 mètres de mur très dégradés en aval de la Pharmacie.

 

L’objectif de ces travaux est d’assurer la protection de la partie basse du village de Mallemoisson par des travaux de réfection de la digue ou « coussière » (limitation du risque de rupture de l’ouvrage).

 

Il s'agissait précisement de remplacer la digue actuelle en pierres maçonnées par une digue en béton formée d'éléments préfabriqués en L.

 

Le chantier a débuté le 05 novembre 2012. Il s'est achevé le 13 novembre 2012.

 

C'est l'entreprise COSEPI France qui a réalisé les travaux pour le SMAB.

Ce chantier a été mis en marché dans un lot comportant également un chantier de confortement d'une digue du Chevalet à Thoard; ce chantier est aujourd'hui achevé (voir page dédiée).

 

Le montant définitif des travaux s'élève à 16 774.00 € HT soit 20 061.70 € TTC.

 

Le plan de financement est le suivant :

Mairie de MALLEMOISSON

 

Département des

Alpes de Haute Provence

Région Provence Alpes Côte d'Azur

Etat

(Fonds Barnier)

th/MALLEMOISSON.jpg th/conseil-general.gif th/region.png th/logo_MEED.JPG
20% 25 % 30 % 25 %

Ces travaux ont été déclarés d'intérêt général au titre de l'article L.211-7 du Code de l'Environnement et autorisés au titre de l'article L.214-3 de ce même code par l'Arrêté Préfectoral n°2012-1853 du 28 août 2012.

 

 

Pour résumé : Quelques photos avant ... après

 

mallemoisson-avant_(1).JPG apres-amojt.JPG

Avant Après

 

mallemoisson-avant_(2).JPG apres-aval.JPG

Avant Après

 

 

Semaine 2 - Finalisation des travaux et repliement

En début de semaine, l'entreprise a finalisé le chantier en :

- terminant les remblaiements côté ravin

- remettant en état le lit du ravin

- réalisant les raccordements amont et aval des nouveaux murs avec les bâtiments existants

- restaurant le parking situé en arrière de la Pharmacie

 

Les travaux ont été terminés dans la journée du 13 novembre 2012.

 

semaine2_(1).JPG semaine2_(2).JPG

semaine2_(3).JPG

 

 

Semaine 1 - Installation du chantier, démontage de la digue et pose des murs préfabriqués


Le chantier a débuté le lundi 05 novembre 2012 par la destruction du mur existant.

Le lit du ravin a été décaissé pour préparer l'installation des panneaux préfabriqués.

 

mallemoisson-decontruction_mur.JPG mallemoisson-decontruction_mur2.JPG

mallemoisson-sans_digue.JPG mallemoisson-pose_bache.JPG

Phase de déconstuction du mur (05 et 06 novembre)

 

 

Dès le jeudi 08, l'entreprise a procédé à la mise en oeuvre des nouveaux murs. Préalablement à la pose, un béton de propreté a été coulé afin d'assurer une assise régulière aux éléments. Une bâche et un géotextile seront été mis en oeuvre en arrière des murs pour assurer une rétention des matériaux fins et à terme une étanchéité naturelle (démarrage de la pose de la bache le jeudi 08).

 

 

mur-pose-cote_ravin-jeudi.JPG mur-pose-cote_ravin-jeudi2.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Panneaux préfabriqués en place (08/11/2012)

mur-pose-cote_ravin-jeudi3.JPG
 
 

 

TRAVAUX DE CONFORTEMENT DE BERGE a Blégiers SUR LA COMMUNE DE PRADS HAUTE BLEONE : termines LE 13 novembre 2012

 

 

En bas de page ... le chantier en images !

 

 

 

Le hameau de Blégiers est situé le long de la route départementale n°107 joignant la Javie à Prads (2nd hameau traversé après celui de Champourcin).

 

La terrasse amont de Blégiers est protégée par un endiguement. L'ouvrage a été réalisé à l’aide de blocs béton câblé.

Cette terrasse supporte des terrains agricoles et des habitations dans sa partie basse. La route départementale est située en surplomb de la Bléone.

 

Dès 2005, une déstabilisation de la digue et un risque de contournement par l’amont avaient été identifiés.

A la suite des crues successives de la Bléone entre 2005 et 2010, l’érosion amont a fortement progressée et la tête de digue est aujourd’hui apparente et sans protection.

 

La commune de PRADS HAUTE BLEONE a donc sollicité le SMAB pour procéder au confortement de cette berge.

 

Les travaux ont été entrepris le 19 octobre 2012 par le SMAB. Les travaux ont été terminés le 13 novembre dernier.

 

Ils avaient pour objectif d’assurer la protection des enjeux (route départementale, terres agricoles et habitations) par la réalisation d’un ouvrage empêchant le processus de contournement de la digue existante.

 

Il s’agissait donc de réaliser un ouvrage de protection de berge en enrochements sur semelle anti-affouillement de 30 mètres en amont de la protection existante.

 

Les travaux ont donc consisté à :

- remblayer l'anse d'érosion à l'aide de matériaux prévelés sur place

- aménager une protection de berge de 2,5 mètres de haut placée sur une semelle anti-affouillement constituée de blocs d'enrochements disposés sous le niveau du fond de la rivière. Cet ouvrage sera "percolé" par de la terre végétale.

- végétaliser l'ouvrage grace à :

- des boutures et des plançons de saule arbustif

- un enherbement fixatif

- des petits plants.

 

C'est l'entreprise ATP Environnement qui a réalisé les travaux.

Ce chantier a été mis en marché dans un lot comportant les travaux d'Auzet (aujourd'hui achevés - voir lien vers la page dédiée), de Verdaches (aujourd'hui achevés - voir lien vers la page dédiée) de Prads Haute Bléone aux Combes (aujourd'hui achevés - voir lien vers la page dédiée), de la Javie et de Champtercier (démarrages de ces chantiers prévus dans les prochaines semaines).

 

Le montant des travaux s'élève à 26 809.60 € HT soit 32 064.28 € TTC.

 

Le plan de financement est le suivant :

Mairie de PRADS HAUTE BLEONE

 

Département des

Alpes de Haute Provence

Région Provence Alpes Côte d'Azur

th/Logo-Prads.jpg th/conseil-general.gif th/region.png
20 % 40 % 40 %

Ces travaux ont été déclarés d'intérêt général au titre de l'article L.211-7 du Code de l'Environnement et déclarés au titre de l'article L.214-3 de ce même code par l'Arrêté Préfectoral n°2012-1853 du 29 août 2012.

 

 

Pour résumé : Quelques photos avant ... pendant

 

 

avant-general-blegiers.JPG apres-haut_berge.JPG

Avant Après

 

avant-aval-blegiers.JPG semaine4(fin)_(1).JPG

Avant Après

 

avant-face-blegiers.JPG apres-face.JPG
Avant Après



 


Semaine 4 - Réalisation de l'entonnement du ravin affluent et repliement du chantier


L'aménagement du ravin affluent a été finalisé. Il s'agissait de stabiliser son lit pour éviter qu'il ne creuse derrière les enrochements (phénomène de renardage). Ainsi, un matelas de gabions peu épais (23 cm) a été disposé sur le tracé du ravin jusqu'au sommet de l'enrochement.

Les berges du ravin ont été aménagées à l'aide de blocs d'enrochement pour que les écoulements soient contenus dans le lit.

L'entreprise a également mis en place une ligne de plançons (branches de saules de 2 à 2,5 mètres de longueur) devant l'enrochement pour permettre une végétalisation du pied de berge et un confortement supplémentaire de la berge.

Pour finir, l'ensemble du site a été remis en état. Les surfaces reprofilées ont été enherbées et seront bientôt plantées.

 

semaine4_(reno)_(1).JPG semaine4_(reno)_(2).JPG

Aménagement du ravin affluent

 

 

semaine4(fin)_(1).JPG semaine4(fin)_(2).JPG

semaine4(fin)_(3).JPG semaine4(fin)_(4).JPG

Vues des aménagements finalisés



Semaine 3 - Fin de la pose des blocs du parement



La crue du week end (04-05 novembre) a ramené un petit bras de la Bléone sur le pied de la berge en cours de travaux.

Avec l'accord des services de l'ONEMA (Office National de l'Eau et des Milieux Aquatiques), le bras a été coupé en amont et dévié dans le chenal principal.

Ainsi, les travaux d'enrochement de la berge ont pu reprendre et ont été terminés en fin de semaine.

L'entreprise a débuté les travaux d'aménagement du ravin qui conflue avec la Bléone au sommet de l'enrochement réalisé.

 

semaine3_(crue).JPG

Chantier suite à la crue des 4/5 novembre

 

 

semaine3_(1).JPG semaine3_(2).JPG

semaine3_(3).JPG semaine3_(4).JPG

Pose des blocs du parement

 

 

semaine3_(fin_parement).JPG

Parement achevé

 

semaine3_(reno).JPG

Début de l'aménagement du ravin affluent (réalisation d'une cunette en gabions)

 

 

 

Semaine 2 - Mise en place des blocs de la semelle anti-affouillement et montage des premiers blocs du parement

 

Après implantation de l'ouvrage, l'entreprise a procédé au terrassement des fouilles destinée à recevoir les blocs de la semelle anti-affouillement. Cette dernière fait 1 mètre de profondeur.

Dans la foulée, la première ligne de blocs a été mise en place au dessus des blocs de la semelle.

semaine2_(1)_blegiers.JPG semaine2_(2)_blegiers.JPG

semaine2_(3)_blegiers.JPG

 



Semaine 1 - Installation du chantier et début du remblaiement de berge

Le chantier a débuté le vendredi 19 octobre.

L'entreprise a procédé :

- à l'aménagement d'une rampe d'accès à la Bléone.

- au terrassement d'un chenal de déviation nécessaire pour basculer le bras de Bléone s'écoulant au pied de la berge à conforter

- au début du remblaiement de l'anse d'érosion

Une pêche de sauvetage a été réalisée, le 22 au matin, avant la déviation du débit dans le petit bras de Bléone.

rampe-blegiers.JPG remblai-blegiers.JPG

Rampe d'accès aménagée dans la berge Remblai en cours

 

lit-courcircuite.JPG chenal-blegiers.JPG

Bras de Bléone courcircuité pour les travaux Chenal de déviation

 

peche-blegiers.JPG

Pêche électrique de sauvetage réalisée avant la déviation du bras de la Bléone

 


 

 

Travaux de confortement de berge aux COmbes sur la commune de PRADS HAUTE BLEONE : achevés le 18 octobre 2012

 

 

En bas de page ... le chantier en images !

 

 

Le hameau des Combes se situe en amont de Blégiers sur la commune de Prads Haute Bléone.

 

Ces dernières années, les crues successives de la Bléone ont érodées une terrasse exploitée par un jeune agriculteur de la commune. Cette terrasse est située en contre bas de la route départementale n°107.

 

L’érosion, d’une longueur d’environ 70 mètres linéaires a conduit à un recul de la berge important (5 mètres et plus) et donc à une perte de terrains exploitables pour l’agriculteur.

La commune de Prads Haute Bléone a donc sollicité le SMAB pour procéder au traitement de ce désordre.

 

Le SMAB a donc engagé, le 1er octobre dernier, des travaux visant à stopper le phénomène érosif par un remblaiement partiel de l'érosion et le confortement de la berge par des techniques "douces".

Ces travaux ont été achevés le 18 octobre 2012.

 

Les travaux ont consisité en :

- un remblaiement partiel de l'anse d'érosion à l'aide d'environ 1000 m3 de matériaux prélevés sur les atterrissements voisins.

- un reprofilage de la berge à une pente douce

- l'apport de terre végétale sur le talus

- la mise en oeuvre d'un géotextile biodégradable en fibres de coco sur le talus reprofilé

- la mise en oeuvre d'un grillage de type pare éboulis sur l'ensemble de la berge.

- la végétalisation de la berge avec : plançons de saule en pied de berge, enherbement du talus et plantation sur la berge.

 

L'objectif était ici de reconstituer une berge végétalisée en pente douce donc moins sensible aux érosions de la Bléone.

 

 

C'est l'entreprise ATP Environnement qui a réalisé les travaux.

Ce chantier a été mis en marché dans un lot comportant les travaux d'Auzet (aujourd'hui achevés - voir lien vers la page dédiée), de Verdaches (aujourd'hui achevés - voir lien vers la page dédiée) de Prads Haute Bléone à Blégiers, de la Javie et de Champtercier (démarrages de ces chantiers prévus dans les prochaines semaines).

 

Le montant des travaux s'élève à 17 256.00 € HT soit 20 638.18 € TTC.

 

Le plan de financement est le suivant :

Mairie de PRADS HAUTE BLEONE

 

Département des

Alpes de Haute Provence

th/Logo-Prads.jpg th/conseil-general.gif
60 % 40 %

Ces travaux ont été déclarés d'intérêt général au titre de l'article L.211-7 du Code de l'Environnement et déclarés au titre de l'article L.214-3 de ce même code par l'Arrêté Préfectoral n°2012-1853 du 29 août 2012.

 

 

Pour résumé : Quelques photos avant ... après


avant_(2).jpg apres-def-ht_berge.JPG

Avant Pendant

 

avant_(3).jpg apres-def-route.JPG

Avant Pendant

 

Semaine 3 - Mise en place du géotextile grillagé

Après la réception du talus remblayé, l'entreprise a recouvert la berge d'une toile biodégradable en fibres de coco tressées et d'un grillage de type "pare-éboulis".

Le grillage a été ancré :

- en haut de berge à l'aide d'ancre à câble

- en pied de berge par la formation d'un boudin de lestage réalisé à l'aide par enroulement des lés de grillage autour de matériaux grossiers (petits blocs) prélevés sur place.

Plusieurs opérations de végétalisation ont déjà été réalisées. Il s'agit :

- de la mise en oeuvre de plançons de saules (branches) sous le géotextile grillagé et dans le boudin de lestage

- de l'enherbement du talus (sous la toile de jute)

- de la mise en place d'une ligne de bouture sur le pied de la berge

- du déplacement de mattes de saules et d'aulnes entières devant le boudin de lestage

 

Une centaine de jeunes plants seront installés, en novembre, sur le talus (à travers le grillage) pour compléter la végétalisation de l'ouvrage.

 

remplissage-boudin.JPG

 

remplissage-boudin_(1).JPG remplissage-boudin_(2).JPG

 

plancons.JPG vue-general.JPG

 

Semaine 2 - Achèvement du remblai

Les 1000 m3 de remblai ont été mis en place pour remblayer l'anse d'érosion. La nouvelle berge sera reprofilée à une pente douce avant d'être recouverte de terre végétale et du géotextile grillagé.


remblaiement-au-101012_(1).JPG

 

remblaiement-au-101012_(3).JPG remblaiement-au-101012_(4).JPG

remblaiement-au-101012_(5).JPG

 

Semaine 1 - Installation du chantier et début du remblaiement de berge

Le chantier a débuté le mardi 02 octobre.

L'entreprise a procédé à :

- l'aménagement d'une rampe d'accès à la Bléone.

- la mise en place d'un passage busé pour permettre le franchissement de la Bléone par les engins

L'érosion de rive droite a commencé à être remblayée.

Les matériaux nécessaires à ce remblaiement sont prélevés sur un atterrissement situés en rive gauche d'où la nécessité du passage busé.

 

debut-terrassement.JPG

Vue de la zone de prélèvement des matériaux pour le remblaiement de l'anse d'érosion

 

passage-buse-combe.JPG

Passage busé permettant le franchissement de la Bléone par les engins

 

 

 

debut-remblaiement_(1).JPGDébut du remblaiement de l'anse d'érosion

 

debut-remblaiement_(2).JPG debut-remblaiement_(3).JPG

 

 

 

Le site avant le démarrage des travaux


avant_(2).jpg

Vue générale depuis le chemin d'accès

 

avant_(3).jpg

Vue générale depuis la route départementale

 

avant_(1).jpg

Vue de l'érosion depuis le pied de berge (vers l'aval)

 

avant_(4).jpg

Vue de l'érosion depuis le pied de berge (vers l'amont)

 

 

 


 

TRAVAUX DE refection de la digue en amonT du pont des Patouilles : Termines le 06 novembrE 2012

 

 

En bas de page ... le chantier en images !

 

 

En amont rive gauche du pont menant au hameau « les Patouilles » sur la commune de Thoard, un mur de protection a été édifié plusieurs dizaines de mètres. Le mur existant est très dégradé (notamment sur sa partie supérieure) et les risques de rupture existent.

 

Les enjeux considérés sur la zone sont :

- Le pont de la route communale : risque de contournement par la rive gauchepanneau-patouilles.JPG

- Les habitations situées en amont rive gauche du pont.

 

Devant le risque existant, la commune de Thoard a sollicité le SMAB pour procéder à des travaux de réfection de l'ouvrage.

 

L'objectif de ces travaux est d’assurer une protection des habitations riveraines, du pont et de la route des Patouilles par confortement d’une digue existante et réaménagement du lit du ravin.

Il s'agissait précisement :

- de reconstruire les 14 mètres de mur les plus dégradés (en amont direct du pont). Des panneaux préfabriqués en béton seront utilisés en remplacement de la vieille digue en pierres maçonnées.

- de restaurer les 19 mètres amont par :

- reprise des joints du mur

- réfection du courronnement du mur

 

Le chantier a débuté le 22 octobre 2012. Il a été terminé le 06 novembre 2012.

 

C'est l'entreprise COSEPI France qui a réalisé les travaux pour le SMAB.

Ce chantier a été mis en marché dans un lot comportant également un chantier de confortement d'une digue du Ponteillard à Mallemoisson (démarrage de ce chantier prévu d'ici 10 jours).

 

Le montant définitif des travaux s'élève à 18 585.70 € HT soit 22 228.50 € TTC.

 

Le plan de financement est le suivant :

Mairie de THOARD

 

Département des

Alpes de Haute Provence

Région Provence Alpes Côte d'Azur

Etat

(Fonds Barnier)

th/logo-thoard.jpg th/conseil-general.gif th/region.png th/logo_MEED.JPG
20% 25 % 30 % 25 %

Ces travaux ont été déclarés d'intérêt général au titre de l'article L.211-7 du Code de l'Environnement et autorisés au titre de l'article L.214-3 de ce même code par l'Arrêté Préfectoral n°2010-1663 du 06 août 2010.

 

 

Pour résumé : Quelques photos avant ... après

 

 

avant-RD-patouilles.JPG patouilles_apres_RD.JPG

Avant Après

 

avant-depuis_amont-patouilles.JPG patouille-apres_depuis_amont.JPG

Avant Après

 

avant-chemin_aval.JPG aprs-chemin_aval.JPG

Avant Après

 

avant-chemin_de_loin.JPG apres-chemin_de_loin.JPG

Avant Après

patouilles-apres_vue_generale.JPG

Après travaux (le 12 novembre 2012)

 

Semaines 2 et 3 - Reprise du couronnement et des joints du mur amont et finalisation du chantier

Le chantier s'est terminé le 06 novembre. L'entreprise a procédé, dans l'intervalle :

- à la finalisation de la pose des murs préfabriqués

- à la réfection des courronnements sur les 19 mètres amont (avec coffrage préalable)

coffrage_1.JPG coffrage_2.JPG

 

- au rejointoiement des maçonneries sur les 19 mètres amont

joint_1.JPG joint_2.JPG

 

- au traitement de l'atterrissement de rive gauche (ouverture d'un chenal

chenal_1.JPG chenal_2.JPG

 

- aux travaux de repliement du chantier (remise en état du chemin d'accès, évacuation des engins ...)

 

 

Semaine 1 - Installation du chantier, démontage de la digue et pose des panneaux

Le chantier a débuté le lundi 22 octobre.

L'entreprise a tout d'abord procédé au démontage de l'ancienne digue et aux terrassements nécessaires à la pose des panneaux préfabriqués.

Un béton de propreté a été coulé avant la pose des murs. Dès le mercredi 24, les premiers éléments de murs étaient en place.

 

pendant_RD-patouilles-sans_mur.JPG

Vue de la digue déconstruite (22/10/2012)


beton-propreté.JPG pendant-depuis_amont-patouilles.JPG

 

pendant-RD-patouilles.JPG pose-panneaux-patouilles.JPG

Vues pendant la pose des panneaux préfabriqués (24/10/2012)

 

pendant-depuis_chemin-patouilles.JPG

 
 

 

Travaux de recentrage du lit du Bès en amont de la passerelle pietonne de Verdaches : achevés le 28 septembre 2012

 

 

En bas de page ... le chantier en images !

 

 

La commune de Verdaches se situe sur le bassin du Bès à une altitude de 1 120 m environ.

Réception officielle des travaux le 17 octobre 2012

 

 

Les travaux achevés le 28 septembre dernier, ont été réceptionnés le 17 octobre 2012 en présence de :

- Mme CLARIOND - Conseillère Régionale

- Mme NICOLAS et M. PIOT - Conseillers municipaux de la commune de Verdaches

- M. VARCIN - Président du SMAB

- M. TOULOUSE - Délégué au SMAB pour la commune d'Aiglun, vice-président du SMAB et membre de la Commission d'Appel d'Offre du SMAB

- M. LUNGO - Entreprise ATP Environnement

- M. GUILLEMET et Melle SAVOYAT - Chargés de mission au SMAB

 

Le Conseil Général avait alors achevé la mise en place de la fascine en protection du remblai réalisé par le SMAB.


reception-verdaches.JPG

Elle a, il y quelques années, entièrement restauré la passerelle piétonne enjambant le Bès au pied du village. Cette dernière est particulièrement empruntée par les randonneurs et les habitants pour rejoindre la rive gauche du torrent.

Lors des crues de décembre 2009 et 2010, la commune a fait procéder à des travaux d’urgence notamment pour stopper les phénomènes d’affouillement survenus en rive droite et en rive gauche directement en amont de la passerelle ; ces érosions menaçant la stabilité du pont par affouillement d’une pile en rive droite et par contournement de la culée rive gauche.


En effet, dans ce secteur, le lit du Bès, est complètement déporté sur la rive gauche et il existe un réel risque de contournement de la culée gauche ; les flux se concentrant sur cette berge.

De plus, une végétation spontanée s’est développée en rive droite conduisant à déporter encore le lit du Bès vers la gauche. Ce dernier est aujourd’hui particulièrement désaxé par rapport à la passerelle piétonne.

 

 

La commune de Verdaches a donc sollicité le SMAB afin de trouver une solution plus pérenne pour protéger la passerelle.

Après une étude menée en interne, le SMAB et la commune ont engagé les travaux le 21 septembre dernier.

Le chantier a été achevé le 28 septembre.

 

L’objectif de ces travaux est de réduire le risque de contournement de l’ouvrage permettant le franchissement piétonnier du Bès.

Il s'agira de :

- Recentrer le lit du Bès dans l’axe de la passerelle en décaissant la terrasse boisée de rive droite

- Remblayer la berge gauche érodée avec les matériaux de la rive droite

- Dégager les matériaux obtruant partiellement l'ouverture gauche de la passerelle pour regagner de la section d'écoulement sous l'ouvrage
- Mettre en place une protection de berge par des techniques végétales sur la rive gauche. Cette protection sera réalisée par le Conseil Général après l’intervention du SMAB.

panneau2.jpg

 

C'est l'entreprise ATP Environnement qui a réalisé les travaux.

Ce chantier a été mis en marché dans un lot comportant les travaux d'Auzet (aujourd'hui achevés - voir lien vers la page dédiée), de Prads Haute Bléone à Blégiers et aux Combes, de la Javie et de Champtercier (démarrages de ces chantiers prévus dans les prochaines semaines).

 

 

A la fin du chantier de terrassage, les Brigades Bleues du Conseil Général ont réalisé une fascine (technique végétale) pour protéger la berge remblayée en rive gauche.

 

 

Le montant des travaux (hos intervention du Conseil Général) s'élève à 10 075.00 € HT soit 12 049.70 € TTC.

 

Le plan de financement est le suivant :

Mairie de VERDACHES

 

Région Provence

Alpes Côte d'Azur

Département des

Alpes de Haute Provence

th/Verdaches.jpg th/region.png th/conseil-general.gif
20 %

40 %

39.99 %

Ces travaux ont été déclarés d'intérêt général au titre de l'article L.211-7 du Code de l'Environnement et déclarés au titre de l'article L.214-3 de ce même code par l'Arrêté Préfectoral n°2012-1853 du 29 août 2012.

Une autorisation de défrichement a également été préalablement obtenue auprès de la DDT pour la réalisation des travaux d'abattage nécessaires (Autorisation du 15 février 2012).

 

 

Pour résumé : Quelques photos avant ... après



avant12.jpg fascine1.JPG

Avant Après

 

general-avant.jpg general.JPG

Avant Après

 

avant5.JPG fascine21.JPG

Avant Après

 

amont_apres.JPG amont_avant.JPG

Avant Après

 

 

milieu_apres.JPG milieu_avant.JPG

Avant Après

 

 

avant3.JPG apres-fascine-pont.JPG

Avant Après

 

 

La zone avant le démarrage des travaux



avant2.JPG avant5.JPG

Erosion de la rive gauche

 

avant4.JPG avant3.JPG

Erosion de la culée rive gauche (début de contournement) et vue de l'arche à réouvrir pour augmenter la capacité d'écoulement sous la passerelle

 

avant12.jpg

Vue de la zone depuis la passerelle piétonne (en regardant vers l'amont) :

- à droite (rive gauche) : la berge érodée à remblayer

- à gauche (rive droite) : la terrasse boisée à décaisser



 

 

Les travaux de bucheronnage réalisés par les Brigades Bleues du Conseil Général

 

Les travaux de bucheronnage ont été réalisé par les Brigades Bleues du Conseil Général les 17 et 18 septembre 2012.

Ils ont concernés l'ensemble des surfaces sur lesquelles le SMAB devait intervenir; à savoir :

- la terrasse rive droite à décaisser pour remblayer la rive gauche

bucheronnage1.JPG bucheronnage2.JPG

- la culée rive gauche de la passerelle pour réouvrir l'arche de rive gauche.

bucheronnage3.JPG bucheronnage4.JPG

 

 

Les travaux de décaissement de la rive droite et de remblaiement de la rive gauche

 

Les travaux de décaissement de la terrasse rive droite ont débuté le 21 septembre 2012.

Un passage busé a été mis en place pour réduire l'impact du chantier sur le Bès en aval en évitant de troubler l'eau lors du passage des engins.

terrassement1.JPG terrassement2.JPG

 

Les premiers camions de terre ont été transférés vers la berge érodée à partir du 21 septembre. terrassement3.JPG

 

Les travaux de décaissement de la rive droite et de remblaiement de la rive gauche ont été terminés le 28 septembre 2012.

decaissement1.JPG remblaiement1.JPG

 

 

 

Les travaux de dégagement de la culée rive gauche de la passerelle

Un amas de blocs et de matériaux obstruant l'ouverture gauche de la passerelle a été démonté pour regagner de la capacité d'écoulement.

Un ouvrage en blocs a été reconstruit en retrait pour assurer la stabilité de l'appui de la passerelle.

 

degagement-culee.JPG

Travaux de déblaiement de l'amont de la culée



semelle-culee.JPG

Création de la semelle en enrochement - cette semelle a pour objectif d'éviter l'affouillement des blocs du parement.


culeefinie2.JPG

Ouvrage terminé