Avenue Arthur Roux - 04 350 MALIJAI

Tél./Fax : 04.92.34.59.15

Syndicat > Activités et Réalisations

Activités et Réalisations


Chantier en images ... Travaux d'aménagement du seuil du Grand pont sur la Bléone à Digne
Chantier en images ... Travaux d'urgence sur la digue des Epinettes à Digne
Les chantiers 2016
Les chantiers 2014
Les chantiers 2013
Les chantiers 2012 ... suite
Les chantiers 2012
Les chantiers 2011
Travaux réalisés et techniques mises en oeuvre (Travaux SMAB et CG04)
Etudes menées par le SMAB
Travaux d'entretien et de restauration des ripisylves (Brigades Bleues du CG04)
Bilan d'activité du SMAB 2008-2011



Une des actions proritaires du Contrat de Rivière a débuté en septembre 2017 et devrait se terminer en fin d'année 2018. Il s'agit de l'aménagement du seuil du Grand pont sur la Bléone à Digne (action B1-8).

 

 

Ce chantier s'échelonne sur deux années :

- En 2017, les travaux de confortement des digues ont été réalisés entre septembre et novembre.

- En 2018, sont en cours : les travaux d'abaissement du seuil, la modification des canalisations d'eau potable et la fin des travaux de confortement des digues.

 

arche1-demontage_(4).JPG

 

 

Retrouver sur cette page, le chantier en image

 

 

L'essentiel à retenir concernant ces travaux :

Les détails du contexte, de la nature des travaux... sont à retrouver sur la page dédiée au projet dans l'espace "Contrat de Rivière".

On peut toutefois retenir les éléments principaux suivants :

- Détail des travaux : abaissement du seuil sous le pont, confortement des digues des Epinettes et de la Gineste (respectivement sur 900 et 300 mètres environ) et enfouissement des canalisations d'eau potable traversant la Bléone en amont du pont. => Voir la carte de localisation des travaux

- Objectifs des travaux : mettre en sécurité le centre-ville de Digne les Bains pour la crue centennale de la Bléone et atteindre le bon état écologique de la rivière

- Calendrier : 1ère phase en 2017 (septembre à novembre 2017) puis fin des travaux en 2018 (juillet à novembre 2018).

- Montant des travaux : 1.45 millions d'euros

- Financement des travaux : Union Européenne avec le Fonds Européen de Développement Régional, l'Agence de l'Eau, la Ville de Digne les Bains et Provence Alpes Agglomération.

 

=> Voir le panneau "grand public" relatif au contexte général des travaux

=> Voir le panneau "grand public" spécifique aux travaux d'aménagement du seuil du Grand Pont

 

 

 

Les différents intervenants sur le chantier

- Maître d'ouvrage : SMAB pour le compte de la Ville de Digne les Bains et de Provence Alpes Agglomération

- Entreprises réalisant les travaux :

  • Stéphane TRON TP (digue de la Gineste - Lot 1)
  • Groupement COSEPI-EIFFAGE-MINETTO (digue des Epinettes - Lot 2)
  • Groupement COSEPI-EIFFAGE-MINETTO-FREYSSINET (seuil - Lot 3)

- Maître d'oeuvre : HYDRETUDES

- Coordonnateur en matière de sécurité et de protection de la santé : VERITAS

- Coordonnateur environnement : SEGED

 

 

En 2018 ... La presse en a parle !!

- Article sur le site de la Commune de Digne les Bains : voir

- Article La Provence du 26/07 : voir

- Article Haute Provence Info du 03/08 : voir

 

Revue de presse de 2017 :

 - Article et vidéo sur DICI TV : voir

- Reportage Fréquence Mistral : voir

- Article sur le site de la Commune de Digne les Bains : voir

- Article La Provence du 25/09 : voir

- Article Haute Provence Info du 21 au 28/09 : voir

 

 

Visite officielle du chantier le 26 octobre 2017 => Voir page dediee

 

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Le chantier 2018 en images ...

 

 

DU MARDI 07 AU VENDREDI 10 AOUT 2018

Les travaux ont repris sur les chapeaux de roue sous l'arche 3 : démontage du seuil, terrassements et mise en place du tapis d'enrochement à 1 mètre sous le niveau de l'ancien seuil, bétonnage du nouveau seuil.

 

arche3_(1).JPG arche3_(2).JPG

arche3_(3).JPG arche3_(4).JPG

 

Le travail sur la canalisation n'a malheureusement pas pu avancer aussi vite. En effet, la crue avait rebouché la moitié de la tranchée et avec les débits soutenus de ces derniers jours, l'épuisement de la tranchée est difficile.

 

 

LUNDI 06 AOUT

Dès lundi, la décision a été prise de poursuivre le chantier. Pour ce faire, il a fallut :

- sécuriser le chantier par la création d'un merlon protégé par des enrochements en amont du pont.

- revoir l'organisation du chantier afin d'éviter la remise en service du passage busé à l'amont du pont.  Un seul passage busé a été conservé en aval (avec 11 buses au lieu de 7). Les engins passent donc sous l'arche n°4 pour rejoindre l'amont du chantier.

 

Le lundi soir, le chantier était sécurisé et les accès recréés.


securisation_(1).JPG securisation_(2).JPG

 

 

 

 

 

LENDEMAINS DE CRUE ...

Aucune intervention de sécurisation du chantier n'était possible le dimanche 05 août en raison du débit encore trop important de la Bléone.

Le lundi matin, l'ensemble des intervenants se sont retrouvés sur place pour évaluer les dégâts et décider des mesures à prendre pour sécuriser le chantier et, le cas échéant, reprendre les travaux au plus vite.

Les ouvrages en eux-mêmes n'ont pas subis de dégâts.

Les buses ont du être recherchées car certaines avaient été emportées et d'autres avaient été enterrés sous 2 mètres de graviers ! Aucune ne manque à l'appel à ce jour.

Le chantier de la canalisation a finalement été le plus impacté. La tranchée de 4.5 mètres de profondeur a été remplie d'eau et de boue (2 mètres de vase !!).

 

lendemain-crue_(1).JPG lendemain-crue_(3).JPG

lendemain-crue_(4).JPG lendemain-crue_(5).JPG

 

 

 

CRUE DU SAMEDI 04 aoÛT ...

De violents orages se sont abbatus sur l'ensemble des hautes vallées (Bès et Bléone) dans l'après midi du samedi 04 août.

En début de soirée, le chantier était entièrement sous l'eau.

La déviation terrassée pour un débit de 10 m3/s n'a pas suffit à absorber toute l'eau et les passages busés ont rapidement été noyés.

 

crue-180804_(1).JPG

 

crue-180804_(2).JPG

 

 

 

SEMAINE du 30 juillet  : POURSUITE DES TRAVAUX SOUS L'ARCHE n°2

 

Le seuil actuel, constitué d'enrochements et de béton, a été cassé sous l'arche n°2. De nouveaux enrochements ont été positionnés sur 1.5 mètres d'épaisseur mais à environ 1 mètre sous le niveau des anciens blocs.

Le tout a ensuite été bétonné en fin de semaine.

 

 

Retrait de l'ancien seuil :

 

arche1-demontage_(4).JPG

 

arche1-demontage_(2).JPG arche1-demontage_(1).JPG

 

 

Mise en place du nouveau tapis d'enrochement (1 mètre plus bas que le précédent) :


Arche1-radier_(1).JPG Arche1-radier_(2).JPG

Arche1-radier_(3).JPG

 

 

Mise en place du béton de liaison :


arche1-betonnage_(1).JPG arche1-betonnage_(2).JPG


 

 

DU 23 juillet au 27 juillet : FINALISATION DES INSTALLATIONS DE CHANTIER ET DEBUT DES TRAVAUX SOUS L'ARCHE n°2 et sur les canalisations


Les travaux préparatoires se sont poursuivis. De nombreux transferts de graviers ont été nécessaires pour sécuriser le chantier vis à vis des crues en créant des merlons de protection.

Le 25 juillet, le béton sous l'arche n°1 a été cassé à l'aide d'un brise-roche hydraulique. Nous entrons là dans le coeur du chantier ! Il s'agit d'abaisser le niveau du fond de la rivière sous le pont pour mieux faire transiter l'eau, les graviers et la faune piscicole.

 

arche1-demontage_(3).JPG arche1-demontage_(5).JPG

 

Les travaux d'enfouissement des deux canalisations sous le lit de la rivière ont également débuté. D'importants terrassements sont nécessaires pour atteindre le niveau souhaité.

 

cana-lit1_(1).JPG cana-lit1_(2).JPG

cana-lit1_(3).JPG

 

 

 

 

DU 16 juillet au 20 juillet : Preparation du chantier en rivière

Pour des raisons écologiques et météorologiques, le chantier en rivière nécessaire à l'abaissement du seuil a été démarré le 16 juillet.

Aussi, à cette date, les engins de chantier ont été amenés sur zone et le chantier a été installé.

L'accès principal et les installations de chantier ont été implantés, en rive droite, sur le parking communal situé en contrebas de la boulangerie.

La semaine a été consacré à la réalisation de ces installations de chantier ainsi qu'à :

 

- la déviation provisoire de la Bléone pour mettre à sec la 1ère zone de travaux en rive gauche du lit. Pour ce faire un chenal de déviation a été terrassé en amont et en aval du pont et la Bléone y a été envoyée. Une pêche électrique de sauvetage a été réalisée le 19 juillet au matin.

 

- l'aménagement de 2 passages busés en amont et en aval du pont afin de permettre aux engins de franchir la rivière sans rouler dans l'eau.

 

2018-deviation1_(1).JPG 2018-deviation1_(2).JPG

 

2018-deviation1_(3).JPG 2018-deviation1_(4).JPG

 

 

- l'aménagement de bassins de décantation en aval de la zone de travaux. Les travaux à réaliser sur le seuil et les conduites d'eau nécessitent de pomper les eaux afin d'épuiser la zone de travail. Les eaux pompées étant chargées en matières en suspension, leur décantation est nécessaire pour éviter les impacts sur la faune aquatique.

 

2018-bassins1_(1).JPG 2018-bassins1_(2).JPG

 

 

 

DU 18 JUIN et le 11 juilllet : POURSUITE DES TRAVAUX du cote de l'office du tourisme

Après décaissement de la zone, deux nouvelles canalisations et un nouveau regard ont été implantés.

Pour le moment, les canalisations ne sont pas en service. Elles le seront uniquement après que les canalisations aient été entièrement enfouies sous la rivière et raccordées en rive droite.

La zone a été remblayée avec du sable.

 

cana-fin-rg_(1).JPG cana-fin-rg_(2).JPG

cana-fin-rg_(3).JPG

 

 

 

SEMAINE DU 18 JUIN : REPRISE DES TRAVAUX


Le groupement COSEPI/EIFFAGE/MINETTO/FREYSSINET a repris les travaux.

Au programme : 2 interventions :

 

- En rive gauche : la préparation du regard nécessaire à l'enfouissement des deux canalisations d'eau potable traversant la Bléone. Ce regard sera implanté en rive gauche derrière l'office du tourisme.

Les entreprises ont débuté l'ouverture des tranchées après avoir procédé à la détection des réseaux enterrés.

Compte tenu de la présence de nombreux câbles (électricité, téléphone...), le recours à une aspiratrice a été nécessaire. En effet, il était trop risqué d'utiliser un engin de terrassement classique qui aurait sans doute accroché et endommagé les câbles (avec des risques évidents pour le personnel intervenant).

 

aspiratrice_(2).JPG aspiratrice_(1).JPG

reprise-travaux-juin.JPG reprise-travaux-juin2.JPG

 

 

- Sur le pont : l'installation de différents capteurs pour surveiller les mouvements du pont pendant les travaux.

C'est l'entreprise SITES (basée à Aix en Provence) qui, grace à une "nacelle négative", a procédé à l'instumentation du pont.

Différents capteurs ont été implantés :

- des fissuromètres sur les fissures référencées,

- des prismes de visées topographiques,

- des capteurs de vibrations.

L'objectif est de pouvoir alerter les intervenants si, pendant les travaux d'abaissement du seuil, le pont subit des mouvements ou des dégradations.

 

 nacelle_(1).JPG nacelle_(2).JPG

 

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

ARCHIVES DU chantier 2017  ...

 

SEMAINE DU 20 NOVEMBRE : INTERRUPTION DES TRAVAUX en rive gauche

Le groupement COSEPI/EIFFAGE/MINETTO a achevé les travaux de confortement sur les 700 mètres de digue en rive gauche.

Les travaux de végétalisation ont été conduits dans la foulée.

Les travaux sont interrompus pour la période automne/hiver/printemps afin de laisser passer les crues.

Reprise des travaux en juin 2018 !!

 

DANS LA SEMAINE DU 23 OCTOBRE : FIN DES TRAVAUX en rive droite et poursuite en rive gauche

 

En rive droite, l'entreprise TRON a terminé le montage du parement en enrochements. De la terre végétale a été mise en place sur le haut des enrochement afin de préparer les opération de végétalisation (plantations d'arbustes).

 

gineste-fin_(1).JPG gineste-fin_(2).JPG

 

 

En rive gauche, le groupement COSEPI/EIFFAGE/MINETTO a réalisé près de 600 mètres d'ouvrage en amont de la rampe d'accès.

 

 Epinettes-amont-rampe_(1).JPG Epinettes-amont-rampe_(2).JPG

 

L'entreprise réalise actuellement les travaux en aval de la rampe d'accès (juste à l'amont du Mardaric).

Une importante quantité d'eau remonte dans la zone de terrassement. Un pompage est donc réalisé afin d'améliorer la visibilité lors de la pose des blocs. Cette contrainte ralentie la progression de l'équipe.

 

epinettes-aval_rampe_(1).JPG epinettes-aval_rampe_(2).JPG

 

 

 

DEPUIS LE 15 SEPTEMBRE : DEMARRAGE DES TRAVAUX DE CONFORTEMENT DES DIGUES et des fondations du GRand pont


En rive droite, l'entreprise Stéphane TRON conforte la digue de la Gineste (ou de Caguenard).

Le chantier a commencé par l'aval.

Après avoir retiré les blocs d'enrochement existants, le perré historique a été mis à jour. Les joints et les éventuelles fissures sont réparés avant que la nouvelle protection soit mise en oeuvre. Une protection de cette digue béton est nécessaire car le mur béton ne descend pas suffisamment profondemment sous le niveau de l'eau (risque d'affaissement en cas de creusement de la rivière).

Cette protection consiste à disposer des enrochements à 2 mètres sous le niveau de la Bléone pour constituer un sabot anti-affouillement appelé également semelle. Ce massif d'enrochement permet tout simplement à la Bléone de ne pas pouvoir creuser au pied de la digue et de ne pas faire la faire effondrer.

Une fois ces blocs de fondation posés, l'entreprise procède au montage de nouveaux enrochements pour constituer le parement de la digue.

 

 joints-gineste_(1).JPG joints-gineste_(2).JPG

Reprise des joints de la digue historique en béton

 

semelle-gineste.JPG parement-gineste-debut_(1).JPG

Sabot anti-affouillement (= semelle)

 

 parement-gineste-debut_(2).JPG parement-gineste-debut_(3).JPG

parement-gineste-debut_(4).JPG

Montage du parement en enrochements

 

 

 

En rive gauche, les entreprises du groupement COSEPI-EIFFAGE-MINETTO conforte la digue des Epinettes.

Le chantier a commencé par l'amont.

La première opération consiste à retirer les protections existantes. Ici, ce sont des blocs béton appelés "dominos" posés sur un perré en béton lisse. Pour des raisons économiques, il a été décidé de conserver une épaisseur de dominos contre le perré béton. Ces blocs béton ont toutefois été remis en place aux endroits où ils n'étaient plus alignés.

Ensuite, comme en rive droite, une nouvelle protection est construite devant les dominos béton. Elle se compose d'un sabot anti-affouillement (semelle) de 2 mètres de profondeur et d'un parement constitués en enrochements naturels.

 

dominos_(1).JPG dominos_(2).JPG

Dégagement et remise en place des dominos béton

 

 

Sabot anti-affouillement (= semelle)

 

parement-debut-epinettes_(1).JPG parement-debut-epinettes_(2).JPG

 Montage du parement en enrochements

 

 

Sous le Grand Pont, des travaux de consolidation des fondations ont débuté le 27 septembre. C'est l'entreprise FREYSSINET qui est à la manoeuvre.

Ces travaux ont pour objectif de consolider les pourtours des piles du Grand Pont en vue des travaux d'abaissement du seuil prévus en 2018 (liaisonnement des blocs existants).

Dans un premier temps, des forages sont percés à 2 mètres dans les fondations. En milieu de semaine prochaine, l'entreprise commencera à injecter du béton dans les trous préalablement perçés.

 

 forages-gp-debut_(1).JPG forages-gp-debut_(2).JPG

 

 

 

ENTRE LE 11 et le 15 SEPTEMBRE : INSTALLATION DU CHANTIER

Après la déviation de la Bléone et du Mardaric, les entreprises ont procédé :

- à l'aménagement de la piste d'accès principale au chantier. C'est l'accès par lequel les engins et les camions chargés de blocs descendent dans le lit de la Bléone. Elle se trouve contre la digue en rive gauche (côté parking ONF).

 

piste_(1).JPG piste_(2).JPG

 

- au barriérage de la zone d'installation de chantier située sur le parking ONF. Les circulations piétonnes et cyclables sont déviées pour des raisons de sécurité.

barrierage.JPG

 

- à l'installation d'une aire étanche où stationnent les engins le soir et le week-end. C'est sur cette zone que le plein des engins est réalisé. Elle permet d'éviter une pollution des eaux lors du remplissage des réservoirs  ou lors de toute intervention sur les machine.

 

zone_etanche.JPG zone_etanche2.JPG

 

 

- à la mise en place des panneaux de chantier. Un panneau de chantier principal présente les différents intervenants. Des panneaux spécifiques sont affichés au regard des financements obtenus de la part de l'Union Européenne (FEDER).

Enfin, le SMAB a également installés deux panneaux "pédagogiques" qui reprennent le contexte, les objectifs... des travaux.

 

panneaux_(1).JPG panneaux_(2).JPG

panneaux_(3).JPG Panneaux "pédagogiques"

 

 

 

Entre le 7 et le 11 septembre : déviation du lit de la Bléone et préparation des installations de chantier

Le chantier prévoit des interventions sur les digues de rive droite et de rive gauche de la Bléone. Hors, la Bléone s'écoule au pied de digues à conforter.

Aussi, la première des priorités est de dévier le lit de la Bléone pour réaliser les travaux hors d'eau. Cette étape est indispensable pour que les travaux soient mis en oeuvre dans de bonnes conditions techniques (respect des implantations du projet) et environnementales (pas de renvoi d'eaux troubles dans la Bléone).

Un chenal de déviation a donc été creusé au milieu du lit dans les atterrissements.

La Bléone a été basculée dans ce chenal. Avant celà, la Fédération Départementale de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique (FDAAPPMA) a procédé à une pêche électrique afin de sortir les poissons des zones asséchées.

Sur le parking face à l'ONF, les installations de chantier se préparent avec la mise en place de barrières fixes et la signalisation informant notamment de la modification du tracé des pistes cyclables et piétonnes.

 

gp-deviation_(4).JPG

gp-deviation_(5).JPG11/08/2017 - Terrassement du chenal de déviation

 

gp-deviation_(1).JPG

11/08/2017 - Basculement de la Bléone dans le chenal de déviation

 

gp-deviation_(2).JPG

gp-deviation_(3).JPG

11/08/2017 - Mise en eau du chenal de déviation